Le lac Ihotry est classé troisième grand lac à Madagascar, mais premier rang en tant que lac saumâtres. Il est le plus grand lac dans la Région Atsimo Andrefana de Madagascar. Il se situe dans le district de Morombe. Trois communes sont touchés : une grande partie (Ouest) se trouve dans la commune rurale de Basibasy, les restes (partie Est) se situent dans les communes rurales d’Ankatsakantsa-sud et Befandriana-sud.

Ayant une superficie de 865 ha à 9415 ha respectivement pendant la période d’étiage et la période de crue. En 2015, le lac est intégré dans la NAP CMI, après avoir été exclu en dehors du parc National MIKEA, pour cause de législation qui l’a régit.

Le lac Ihotry a produit annuellement plusieurs milliers de tonne des poissons

Le lac a produit annuellement plusieurs milliers de tonne des poissons dulcicoles et a assuré le revenue des plusieurs ménages de la population autochtone et migrants. Il est aussi un habitat naturel et assurant la survie des plusieurs espèces des oiseaux d’eau comme le flamant rose,…..

Mais la demande en produit halieutique, dans la Région de Vakinakaratra et d’Analamanga, a fait augmenter de façon foudroyante la pression qui pèse sur ce lac, entre autre la mode de capture dont plusieurs pêcheurs utilisent le filet moustiquaire et la senne de plage qui ont fortement menacé non seulement l’abondance des poissons mais aussi  les autres biodiversités qui constituent la chaîne alimentaire dans cette écosystème lacustre.

En ce moment, la partie destinée à exploiter n’est qu’une trame d’eau, voir des boues.

A part cette pression anthropique qui pèse sur ce lac, l’aléa climatique, en particulier la sécheresse qui se manifeste de plus en plus accentué et répétitif fait sentir dans cette région, et le lac Ihotry en ait le témoin. Au mois de décembre 2012 et au mois de novembre 2018, la plus grande partie du lac Ihotry était complètement sèche sauf la zone de fraie. Ce phénomène va se répéter cette année 2020. En ce moment, la partie destinée à exploiter n’est qu’une trame d’eau, voir des boues. De que la période chaude va reprendre, il ne restera que le zone de fraie qui abritera les souches de poissons particulier ayant supporté un taux de salinité exceptionnel (jusqu’à 41.7%). La fermeture périodique du lac aura lieu le 1er Septembre jusqu’au 31 Octobre 2020, période de ponte des poissons dans ce lac.

Et vue la situation alarmante actuel, il est fortement suggéré de prolonger la fermeture jusqu’au 31 décembre 2020 pour protéger les souches en souhaitant qu’une forte pluie voir de cyclone passera dans cette région. L’ouverture du lac au 1er Novembre 2020 sera une porte ouverte tout droit vers la catastrophe pour les souches restantes parce que les collecteurs ayants de permis valide, vont pousser les pêcheurs utilisateurs de filet moustiquaire et la senne de plage à pêcher uniquement dans le zone de fraie toute la nuit comme ils ont fait depuis.

rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide